Portrait Saamour 1. INTI QUILLA Énergétisme. Charrat Valais

Présentation de Saamour

DES CROYANCES ET DE LA SOUMISSION, À L'ÉVEIL DE LA CONSCIENCE

Hypersensible et hypersensoriel d’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai longtemps eu l’impression de m’être trompé de planète. J’assimile mon départ dans cette incarnation jusqu’à l’adolescence à celle d’un homme invisible. Bien que mes parents aient veillé à ce que je ne manque de rien sur le plan matériel, pour la dimension affective et relationnelle ce fut une autre histoire.

J’ai eu peu d’écoute, de soutien et de considération dans les étapes de ma Vie, que ce soit en famille, à l’école ou en société. J’ai entendu beaucoup de paroles culpabilisantes et de préjugés qui projetaient sur moi que tout ce qu’il m’arrivait de difficile, ou le bien qu'il ne m'arrivait pas, était de ma faute, que je l’avais cherché par des choix et comportements provocateurs ou irresponsables, sans que la plupart du temps ces insinuations soient vérifiées à la source pour découvrir la version de chaque protagoniste, permettant ainsi de trancher objectivement. J'ai donc aussi manquer d'empathie, de reconnaissance, d’encouragements et d’assistance. En résumé me voilà atteint des blessures principales d'injustice, de rejet, de non-considération et d'abandon dans le sens d'être livré à moi-même.

 

Devant me débrouiller seul pour développer ma propre estime, je me suis replié sur moi et me suis construit un monde imaginaire avec une forteresse dans laquelle je me réfugiais pour survivre émotionnellement. J’étais constamment dans la lune. J’ai aussi subit nombre de punitions et de violences physiques graves. J’avais le sentiment de ne pas exister. Je me sentais mal à l’aise et en décalage presque partout.

Tout cela m’a amené à me forger une personnalité impulsive, colérique, solitaire, et dépendante affective, mais aussi revancharde pour prouver en particulier à mes parents qui ne voyaient ni ne croyaient en mes potentiels, que je valais beaucoup mieux que ce qu’ils me disaient et me traitaient.

À 18 ans, j’ai quitté la maison suite à une énième altercation avec mes parents. J’ai rejoint mon amie de 17 ans. Nous aspirions les deux à l’émancipation, nous avons donc décidé de nous marier rapidement. Notre premier fils est né alors que j’avais 19 ans, le deuxième à 21 ans et le troisième à 25 ans. Par manque de maturité, j’ai reproduit une grande partie des schémas de mes parents. Nous avons divorcé 17 ans plus tard. 25 ans, c’est aussi l’opportunité de réaliser le rêve de vivre de ma passion dans le monde de la communication par l’image via l’audiovisuel et la photographie. Domaines dans lesquels j’évolue encore aujourd’hui en tant qu’indépendant autodidacte.

25 ans, c’est encore mon premier éveil spirituel par la religion chrétienne évangélique à tendance pentecôtiste. J’y ai trouvé et offert une certaine écoute et estime conditionnelle en fonction de l'évolution de mes croyances. J'y ai aussi appris autant de choses intéressantes que moins agréables. Le bon côté fut la découverte de la guérison spirituelle et physique. J’étais très attiré par cette dimension. J'y ai vécu de magnifiques expériences, tant individuelles que pour d’autres Êtres chaque fois que j'entrais en action dirigée par mon Cœur.

 

Le revers limitant, et j'insiste sur le fait que c'est une PERCEPTION QUI N'ENGAGE QUE MOI, a été la manipulation et le contrôle mental à travers une pseudo foi en la doctrine religieuse de la «sainte» bible. Un jour j'en ai eu assez de me laisser «nourrir» par des intermédiaires qui me livraient des sermons influencés par leurs propres croyances, expériences et filtres. Début 2013, je me suis donc lancé dans une de mes plus marquante aventure en décidant de lire cette bible trois fois en entier sur trois ans, dans trois versions différentes, tout en prenant beaucoup de notes. Cela a mis en évidence pour mon Âme de nombreuses contradictions, qui me firent prendre Conscience que cette doctrine est conçue par des humains de façon subtile afin de maintenir les crédules dans la dépendance que les solutions aux problèmes de la Vie sont à chercher à l’extérieur de Soi, auprès de, POUR MOI AUJOURD'HUI, une source personnifiée en un dieu imaginaire

  • de genre masculin (dieu le père)

  • macho (absence dans la doctrine de la polarité féminine de la Terre-Mère égale au Ciel-Père sur les plans énergétique et spirituel. Cette tendance est répercutée par mimétisme dans la société qui adhère à cette doctrine, à travers l'idéologie que la femme doit être soumise et obéissante à l'homme)

  • soit-disant unique et surtout exclusif (tous les autres ont tort et viennent du mal, ou le sont)

  • invisible (bien pratique pour enfumer)

  • tout-puissant (attribut permettant une domination sans partage)

  • incohérent (capable d'être à la fois sauveur à l'amour soit-disant inconditionnel, et juge-bourreau intransigeant pour les divergent.e.s)

  • malsain (qui prémédite le sacrifice de son soit-disant fils unique, soit-disant consentant, pour nous sauver de nous-mêmes. L'Amour inconditionnel, a-t-il réellement besoin de cette mise en scène macabre pour être pleinement manifesté?...)

Ce pseudo-dieu exige aussi une soumission aveugle de ses «enfants» par une foi dont le socle est de croire sans voir ni mettre en question, et qui utilise des leviers psychologiques vicieux et sournois tels que la peur, la manipulation, le contrôle, le chantage, les menaces et sanctions, via la culpabilité en lien à nos expériences sombres appelées «péchés». Ces «fautes» mènent tout droit en enfer éternel, c'est une promesse, si l'on refuse son «plan parfait» de pardon et de rédemption qui demande allégeance et renoncement total à Soi. En résumé, cela revient à subir une petite vie d'esclave lobotomisé et consentant, incapable de s'Aimer et d'être Conscient de son Pouvoir divin individuel.

 

A noter un fait intéressant, la matrice du système dans laquelle nous vivons s'inspire directement et est même fondée sur l'héritage de la religion judéo-chrétienne.

Pour preuve, le très vertueux et touchant préambule de la constitution fédérale est introduit par «Au nom de Dieu Tout-Puissant!», en référence au dieu de la bible. Tu peux ainsi clairement observer pourquoi cette matrice malveillante utilise exactement les mêmes leviers de manipulation et de contrôle de la religion que sont la peur, les lois et injonctions, ainsi que les menaces et sanctions en cas d'insoumission: c'est pour obtenir ton obéissance totale et ta mise en esclavage consentie, sans lesquelles tu n'as aucun droit ni accès dans ce paradis artificiel et illusoire. Étrange coïncidence.

 

Cependant, pour une conclusion positive et constructive sur ce bout de chemin, comme dans tous les livres religieux il y a de la Lumière dans la bible pour qui veut ou peut la voir. Elle m'a aussi permis d'arriver là où j'en suis, et j'ai beaucoup de gratitude pour cela. Le défi est d'éviter de se soumettre à l'expérience ou vérité de quelqu'un d'autre érigée en dogme. Bien que personne ne m'ait forcé à l'époque, c'est un véritable exercice de funambule d'y voir clair en situation de fragilité émotionnelle, et si l'on cherche des réponses existentielles, ce qui était mon cas.

 

La clé est d'oser avec sa liberté de Conscience la remise en question lorsqu'elle se fait sentir et de garder précieusement à tout moment l'absolue LIBERTÉ de CHOISIR ce qui est bon pour Soi en fonction de son parcours d'évolution, même si cela nécessite parfois un changement de cap radical qui ne répond plus aux croyances ou attentes des autres. En ce qu'il me concerne, je retiens et garde de la bible tout ce qui vibre l'Amour inconditionnel et la Liberté, dans le respect de Soi et des autres. La Vie de Jésus sur Terre, non transformée par la religion dans le but d'asservir, en est un exemple brillant à suivre, aux côtés d'Êtres illuminés et Sages tels que Bouddha, Gandhi et bien d'autres, tous connectés à leur Pouvoir divin individuel provenant de la même Source originelle.

Ce voyage religieux chrétien a pris fin en 2015, lors du décès de ma mère après deux ans de maladie. Parallèlement, j’ai vécu un clash avec un cher ami et mentor engagé dans la guérison divine. Ces deux événements simultanés, couplés à mon éveil de la Conscience, ont pulvérisé mon socle de croyances. Cela m’a emmené dans ce que j’ai appelé ensuite ma «dérive cosmique». Je n’avais plus aucun repère.

Pour mes 50 ans en 2017, j’ai eu le privilège de vivre avec ma fille, ma seconde épouse et mon père, un voyage en Laponie suédoise, Terre de mes ancêtres nomades Saami. Ce fut le début de ma connexion avec le chamanisme. 2019, année de mon deuxième divorce, c’est la révélation du Chamane universel, auto-guérisseur intérieur, qui réside en chacun.e de nous. L'univers chamanique est une partie de l'énergétisme qui englobe l'ensemble du vivant.

En 2020, j’ai traversé une année d’ermitage où tout s’aligne pour :

  • entamer un fantastique voyage intérieur d'auto-guérisons et libérations de nombreuses blessures émotionnelles. Ce chemin se poursuit tant que je choisis en Conscience d'évoluer

 

  • rencontrer Mahor, ma compagne, partenaire d’évolution et de collaboration au Monde à l'Endroit

 

 

Ces expériences de vie démontrent que le bonheur est possible quels que soient les manques affectifs, les blessures émotionnelles, les croyances limitantes vécues. Elles me permettent aujourd'hui de t'accompagner en pleine Conscience dans l'Amour et la Joie avec Mahor pour te connecter à ta Lumière sur ton chemin d'évolution et d'auto-guérison.